Les sorties Papa se fait plaisir

La musique urbaine et le rap ont tous les deux une relation particulière avec le monde de la mode. Si de prime à bord on peut penser que ces deux milieux sont opposés, en réalité ils sont complémentaires et trouvent chacun un intérêt envers l’autre. Le monde du rap et celui de la mode ont d’ailleurs toux deux donnés un style vestimentaire appelé « streetwear » dès le début des années 80 et aujourd’hui ce sont de grandes marques de luxe qui s’intéressent aux milieux de la musique urbaine et du rap. Nous allons voir quand est ce ces deux milieux se sont intéressés l’un l’autre et comment ont-ils évolué ensemble.

Les origines de la mode dans le rap et la musique urbaine

Le rap et la musique urbaine voient le jour aux Etats-Unis dans les années 70 au sein des quartiers les plus précaires. Il s’agit le plus souvent d’une suite de couplet et de rimes le tout orchestré et rythmé par une diction très rapide. Les rappeurs se démarquant au sein des autres vont profiter de leur nouvelle crédibilité pour se mettre en avant et l’un des moyens pour y parvenir est de montrer sa réussite. Cette réussite se montre d’abord dans leurs chansons, mais aussi dans leur comportement à travers, leurs achats, comme des voitures des bijoux ou les vêtements.

Cet effet s’est renforcé avec les années, avec l’apparition des clips vidéo les rappeurs se sont mis en avant en exhibant les tenues de marques que seuls eux pouvaient s’offrir. Aujourd’hui cela n’a jamais été aussi vrai. Les rappeurs allant jusqu’à consacrer des musiques entières à une marque de luxe tel le rappeur Lil Pump n’utilisant comme refrain uniquement le nom « Gucci ».

L’influence de la musique urbaine sur la mode

De par leur milieu d’origine, il était difficile pour la majorité du public rap d’avoir accès à ce style volontairement inaccessible des rappeurs à succès. C’est pour cela que leurs audiences se sont créés leurs propres styles uniques pour se démarquer qui se regroupent dans la large famille du « streewear ». Le streetwear est devenu une forme d’expression pour ces audiences plus populaires et un moyen montrer son appartenance à ce milieu. Et si la mode a longtemps délaissé ce nouveau style ne voulant pas lui apporter de reconnaissance, (la marque Lacoste s’est notamment beaucoup plainte d’être utilisée pour ce style). Aujourd’hui il est pleinement assumé par les marques de produire de nouveaux produits streetwear. Ils sont à la mode et aimés par les jeunes, cibles que les grandes marques ont souvent du mal à atteindre.

L’alliance de la mode et du rap

De nos jours, une grande variété de marque, incluant les marques de luxes a compris l’intérêt de s’allier avec la musique urbaine ou le rap. D’un côté les artistes profitent du prestige et de la renommée que leur procure la marque. Quant aux marques elles profitent d’une audience fidèle à un chanteur et étendue étant donné que le rap est aujourd’hui la première musique écoutée au monde disposant d’une large influence sur son public.

On pourrait alors se demander si, avec le temps les grandes marques de vêtement ne s’approprieraient pas majoritairement le travail des artistes de musiques influençant donc leurs travaux ? Il semble que la réponse soit non, entre la mode et le rap l’un ne prendra pas le pas sur l’autre puisqu’on peut aujourd’hui voir des chanteurs produire leur propre style de vêtement sans demander l’aide de grandes marques, tels Orelsan avec sa marque Aviner.  Cela permet de conclure sur le fait que la mode n’a pas fini d’influencer le rap et la musique urbaine et vice-versa.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *