Les activités à la maison

Le tricot est une activité qui redevient tendance après une période de délaissement par le grand public. Les passionnés sont toujours au rendez-vous, mais une nouvelle gamme de tricoteurs, plus jeunes, voit le jour. Ces derniers sont attirés par plusieurs aspects du tricot : le plaisir du DIY, l’enthousiasme de créer des pièces uniques et originales, l’aspect eco-responsable de ce type de création de vêtement, etc…

L’intérêt grandissant pour le tricot est partagé par tous, en effet nous observons des hommes comme des femmes se prendre de passion pour le plaisir de manier les aiguilles. Tous les âges sont impactés, avec les diversifications des modèles et des patrons disponibles, qui permettent de se lancer dans la création de modèles à la complexité très variable.

Le tricot, une activité qui œuvre pour votre santé

Moins souvent soulignés, les bienfaits du tricot pour celui qui tricote apparaissent de plus en plus souvent sur la scène. En effet, des études scientifiques ont permis d’établir que cette activité permettait d’augmenter le bien être du pratiquant. De part son aspect répétitif et monotone, le fait de tricoter permet de renforcer la concentration et assure un effet relaxant qui a été observé chez la majorité des passionnés. Une diminution du stress et une amélioration globale des capacités cognitives sont mesurées pendant et après une séance de tricot. Certaines études (Journal of Occupational Therapy, 2013) vont même jusqu’à assurer que le tricot rend heureux ! D’autres études, concentrées sur des personnes souffrant de problèmes psychologiques particuliers. Via une expérience en laboratoire, il a été prouvé que pour ces sujets, souffrant généralement d’une tendance prononcée pour l’anxiété, le tricot est apparu comme une thérapie douce particulièrement efficace, qui présenterait même des bénéfices à long terme. La production de sérotonine est régulée, ce qui explique la stabilisation du système nerveux et les bénéfices d’humeur que le tricoteur peut en retirer

Le tricot, une activité pour le cerveau et pour le corps

Les bénéfices du tricot sont doubles. En plus d’améliorer et de réguler les messages chimiques au niveau du cerveau, le fait de tricoter un vêtement permet de faire travailler sa dextérité. Des études ont prouvé qu’il était particulièrement intéressant, notamment chez les personnes âgées, car il permettait de ralentir certains symptômes du vieillissement, comme l’arthrite et toutes les douleurs articulaires. En maintenant en travail des parties du corps qui sont souvent les premières à souffrir du vieillissement et des problèmes articulaires, le tricot permet d’assurer une meilleure longévité à nos ainés, en provoquant une lubrification naturelle plus importantes de toutes les articulations des doigts et des avant-bras.

Pour faire un beau tricot, à offrir ou pour soi, de nombreux sites proposent des kits avec l’ensemble du matériel nécessaire et les instructions, ce qui permet de se lancer facilement.

Le sentiment d’estime de soi qu’il provoque lorsqu’on avance sur une pièce, qu’on la finalise ou bien qu’on arrive à résoudre un problème de conception font partie des bienfaits les plus importants actuellement étudiés par certaines scientifiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *