Papa s'occupe de la maison

L’automne est une belle saison où l’on peut observer des couleurs fantastiques dans la nature. Mais au jardin, c’est aussi la période où il faut ramasser les feuilles. Et si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, un équipement pourra s’avérer très utile : le souffleur de feuille. Mais pour une utilisation parfaitement adaptée à vos besoins, il faudra le choisir avec soin.

 

Un matériel, plusieurs choix

 

Il existe en fait trois types de souffleurs de feuilles. Le plus basique est un simple souffleur qui permet de déplacer les feuilles mortes sur le sol. Vous pouvez ainsi créer des tas que vous nettoierez ensuite. Cela facilite l’opération de balayage et vous pouvez aussi l’utiliser pour enlever les saletés coincées dans une gouttière par exemple.

L’autre modèle disponible est l’aspirateur-souffleur. Ce modèle est doté d’un sac, comme un aspirateur, dans lequel les feuilles seront aspirées. Vous pourrez ainsi gagner du temps puisque vous n’aurez qu’à vider le sac.

 

Dernier type, le souffleur-aspirateur-broyeur. Comme son nom l’indique, il permet de récupérer les feuilles puis de les broyer. C’est un gain important de volume (jusqu’à 16 fois) mais aussi de temps puisque vous pouvez récupérer immédiatement les feuilles pour en faire un compost naturel.

 

Un choix optimal

 

Ces équipements sont proposés avec trois types de motorisation. Si vous devez nettoyer un grand terrain (surface supérieure à 2000 m²), un moteur thermique sera parfait. Puissant et sans fil, il permet de couvrir facilement la totalité de votre jardin. Toutefois, trois spécificités peuvent rebuter certains : le poids, le bruit et les gaz d’échappement que le souffleur rejette. Les moteurs électriques se répartissent en deux groupes : avec fil ou sans. Les premiers sont à réserver aux petites surfaces. Ils sont légers et silencieux. Toutefois le fil peut être gênant. Les modèles sur batterie (sans fil donc) sont eux aussi parfaits pour les petites surfaces. Silencieux et légers, ils sont en plus très maniables. Il faut noter que le débit d’air reste inférieur à celui des autres modèles.

 

La puissance a aussi son importance. Si vous avez peu de feuilles à ramasser, un souffleur électrique de 1000 W sera suffisant. Si vous avez plus d’arbres dans votre jardin, un modèle 2500 W sera recommandé. Pour les espaces plus importants avec de nombreux végétaux caducs, un souffleur thermique d’une puissance comprise entre 25 et 50 cm3 sera parfait.

 

Il existe également des modèles à porter sur le dos ou portatifs. Les modèles les plus lourds (thermiques) peuvent peser jusqu’à 18 kg. Pour éviter la fatigue, ils se présentent alors avec un système «de sac à dos». Si vous devez parcourir une grande surface, c’est le choix optimal. Si votre jardin est petit, un modèle portatif sera suffisant.

 

Il faudra aussi vérifier la puissance du souffleur. Plus la vitesse d’air est importante (elle varie de 150 à 490 km/h), plus l’équipement sera efficace. Un modèle présentant une vitesse de 490 km/h vous permettra de déplacer un gros volume de feuilles. C’est la même chose avec le débit d’aspiration. Pour ce qui est des modèles qui broient les feuilles, le ratio de broyage est l’élément à prendre en compte. Plus il est élevé, plus les feuilles seront finement émiettées.

 

Il est aussi intéressant de vérifier la capacité du sac. Un sac de 30 à 50 litres est généralement suffisant.

 

Autre critère à vérifier : la puissance sonore. Si vous avez des voisins ou résidez en ville, optez pour des modèles silencieux.

 

Des «petits plus» intéressants

 

Certains modèles de souffleurs de feuilles sont dotés d’un variateur de puissance qui peut s’avérer très utile si vous avez différentes zones à nettoyer (certains secteurs très feuillus, d’autres moins). Avec le variateur vous pourrez ainsi changer la puissance selon les besoins.

D’autres modèles thermiques disposent d’un système de démarrage facile. Si vous utilisez souvent votre équipement ou si vous avez des difficultés à le lancer, cela peut être une option très intéressante.

Les modèles combinant souffleur et aspirateurs seront plus simples à utiliser avec un interrupteur facile d’accès qui vous permet de changer la fonction de votre appareil d’un simple mouvement.

Si vous devez utiliser votre souffleur durant de longues minutes consécutives, il peut s’avérer utile d’investir dans un modèle avec système anti-vibration.

Vous utilisez votre souffleur pour nettoyer vos gouttières ? Un kit spécifique (long tube) sera alors bienvenu. Vous avez de larges allées à nettoyer ? Un tube orientable pourra vous être très utile pour balayer pus facilement l’espace en totalité sans faire trop de mouvements.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *