Papa se fait plaisir

Vous avez forcément déjà entendu parler du Beaujolais Nouveau, au moins de nom. Mais si l’œnologie ne vous séduit pas particulièrement, il se peut que cela ne vous évoque rien de particulier. Le Beaujolais Nouveau ? Ce doit être une sorte de vin parmi les milliers de vins disponibles dans l’Hexagone. Alors nous croirez-vous si l’on vous explique qu’il s’agit d’un vin dont l’arrivée est fêtée chaque année de Tokyo à Los Angeles par des millions d’amateurs à travers le monde ? Maintenant que votre appétit est aiguisé, voici un article pour découvrir tous les secrets de cette tradition française devenue incontournable chaque automne.

En quoi consiste la tradition du Beaujolais Nouveau ?

Si un caviste est installé dans votre ville ou village, vous aurez assurément déjà vu fleurir à l’approche de la mi-Novembre des panneaux célébrant l’arrivée prochaine du Beaujolais Nouveau. C’est en effet le troisième Jeudi de Novembre de chaque année que commence la distribution de ce vin à l’histoire bien particulière. La tradition nait en 1951, lorsque l’Union viticole du Beaujolais fait pression pour que la vente de ses vins en primeur puisse être autorisée avant la date du 15 Décembre 1951 jusqu’ici imposée. Demande acceptée, et depuis 1985, la norme du troisième jeudi du mois à 00h00.

Une tradition mondiale

Depuis la région du Beaujolais, entre Lyon et Macon, les vignerons de la région ont tiré leur succès de leur capacité à exporter au-delà de la dimension locale, d’abord à travers la France, puis même bien au-delà des frontières nationales ! En effet, chaque année, la moitié des plus de 25 Millions de bouteilles produites sont envoyées… en Asie de l’Est ! Les Japonais et Sud-Coréens se sont démarqués pour leur attachement à cette tradition symbolisant la jovialité et le style de vie à la française. Il est donc très courant de voir les Japonais se rassembler en famille ou entre amis pour célébrer l’arrivée du nectar. Le reste de la production est évidemment écoulée en France, mais aussi en Europe et en Amérique du Nord.

Comment consomme-t-on son Beaujolais Nouveau ?

Le Beaujolais Nouveau est caractérisé par sa splendide couleur rouge vif et ses reflets violets. Pour autant, ce qui fait véritablement la distinction du vin c’est sa jeunesse ! Un Beaujolais Nouveau ne se consomme pas en plus de 6 Mois, ce qui peut ne pas convenir à tous les consommateurs de vin, certains amateurs préférant les bouteilles dont le contenu aura pris le temps de mûrir et de développer ses arômes. Pas d’inquiétude, bien qu’il puisse ne pas séduire tout le monde, des arômes, le Beaujolais Nouveau en a à revendre ! Avec un goût très fruité, où l’on pourra trouver des notes de fraises, cerises ou framboises, le vin se mariera à la perfection avec un ensemble de charcuteries lyonnaises ou à du fromage de chèvre.

Vous ne savez pas vers qui vous tourner pour trouver votre vin idéal ? Tournez vous vers un caviste en ligne pour choisir la bouteille la mieux adaptée ! De notre côté pour le Beaujolais Nouveau, nous vous conseillons de le servir frais, à une température entre 12 et 14°, pour profiter dans les meilleures conditions de ses arômes et de sa saveur !

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *