Les enfants

Vous souhaitez apprendre à votre enfant la conduite ? Optez pour la conduite accompagnée. Tous les ans, plus de 200 000 Français obtiennent leur permis en étant passés par la conduite accompagnée. Ce dispositif existant depuis 1987 rassemble de nombreux avantages. Notamment, d’acquérir une plus grande expérience au volant, de savoir mieux anticiper les dangers et d’avoir plus de chance de réussite à l’obtention du permis, et ce, dès la première fois. Tu fais quoi papa vous explique les avantages de choisir la conduite accompagnée pour votre enfant afin qu’il passe son permis de conduire sans trop de difficultés.

 

Comment se déroule la conduite accompagnée ?

La conduite accompagnée actuellement renommée, l’Apprentissage anticipé de la conduite, est une formation française visant à faciliter la formation au permis de conduite dès l’âge de 15 ans. Contrairement à l’apprentissage classique de la conduite, la conduite accompagnée permet un taux de réussite du premier coup beaucoup plus élevé. En effet, la conduite accompagnée engendre 70% de taux de réussite contre 50% pour le permis classique. Le principe de cette formation est d’apprendre les fondamentaux de la conduite avec une auto-école pendant au moins 20 heures puis de progresser avec un accompagnateur. Lors de la conduite accompagnée, l’élève doit parcourir au moins 3 000 kilomètres avec l’accompagnateur. Ce dernier a comme obligation d’être titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans sans interruption, être vierge de tout délit routier et d’avoir un véhicule assuré pour le jeune conducteur.

Accessible dès l’âge de 15 ans, l’élève peut se présenter à l’épreuve du permis de conduire B dès 17 ans et demi. Seulement, il ne pourra conduire seul qu’à partir de 18 ans.

 

Les avantages de la conduite accompagnée pour votre enfant

Au-delà du fait que la conduite accompagnée permet, à votre enfant, d’augmenter ses chances pour l’obtention du permis, cette pratique possède de nombreux autres avantages. En effet, cette formation, permet aux jeunes d’acquérir plus d’expériences avant de passer le permis de conduire. Parcourant plus de 3 000 kilomètres pendant toute la durée de leur formation, l’élève est mieux préparé, qu’une formation traditionnelle, aux aléas de la route et sait mieux affronter toutes sorte de situations au volant. Ainsi, le taux d’accidentologie avec cette formation diminue de 27% la première année du permis pour les 18-19 ans et de 25% pour les 20-21 ans par rapport à la formation classique. Par ailleurs, avec la conduite accompagnée, le nouveau conducteur bénéficie d’une période probatoire plus courte. Effectivement, avec une formation classique, la période probatoire est de 3 ans alors qu’avec cette formation, la période passe à 2 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *