La maison Papa s'occupe de la maison

Vous vous apprêtez à vendre une maison ? Vous êtes sur le point de partir car vous voulez vous séparer de votre bien ? Mais avez-vous pensé aux diagnostics pré vente obligatoires ? Ils sont à réaliser avant la vente de la maison et sont bien souvent négligés par les propriétaires. Ce sont pourtant des éléments fondamentaux dans la constitution du dossier de diagnostic technique de votre maison, qui seront inclus dans votre compromis de vente. Nous vous donnons ici la liste exhaustive des diagnostics à réaliser pour vous assurer que le professionnel qui interviendra chez vous les réalisera dans leur intégralité.

Les diagnostics liés à la vétusté du bien.

Tout d’abord, lorsque l’intervenant arrivera chez vous avec son matériel de mesure professionnel, il étudiera minutieusement la vétusté du bien. C’est l’un des aspects les plus contrôlés et délicats lorsque l’on souhaite vendre un bien.

Il établira donc en premier lieu un diagnostic des performances énergétiques. Votre bien sera évalué en fonction de sa consommation d’énergie grâce au Diagnostic Performance Energétique et le résultat sera très important. Plus le bien sera énergivore et moins il sera attractif pour les nouveaux acquéreurs.

D’autre part, un diagnostic d’état des risques naturels sera effectué afin de vérifier quels sont les risques par rapport au climat dans la zone où se situe le bien. Les risques technologiques seront aussi pris en compte.

Finalement, le professionnel veillera également à réaliser un diagnostic gaz et un diagnostic électrique. Mais attention cette analyse ne sera effectuée que si vos installations ont plus de 15 ans. Le but étant de certifier qu’elles sont toujours conformes aux nouvelles réglementations.

Les diagnostics liés à l’hygiène

L’hygiène est un facteur extrêmement important et lorsque l’on cherche à vendre un appartement assurer la propreté et l’hygiène des lieux est fondamental. C’est pour cela que le professionnel effectuera trois diagnostics : amiante, plomb et termites.

Pour l’amiante, il sera nécessaire si le permis de construire a été délivré avant 1997. Concernant le plomb, il ne sera à faire que si votre logement a été construit avant 1949. Et finalement pour les termites, cela dépendra de s’il y a eu un arrêté préfectoral ou non.

Un dernier point à propos de l’hygiène est l’assainissement non collectif. Il est indispensable lorsque votre bien n’est pas raccordé directement aux égouts.

Les diagnostics liés à la maison en elle-même 

Concernant votre maison, il va falloir jeter un œil à la superficie. Et pour ce faire, le diagnostic loi Carrez sera impératif, sauf pour les maisons individuelles. Le but sera de déterminer quelle est la superficie exacte de votre habitation hors balcon, garage ou cave. Le potentiel acquéreur sera alors sûr d’avoir une mesure précise du bien.

En dernier lieu, il faudra se pencher sur les parties communes de l’immeuble. Même su cela ne renvoie pas directement au bien en vente, leur état est également important au moment de vendre un bien. Une bonne analyse de celles-ci est donc primordiale pour compléter le dossier de diagnostic technique.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *