La maison

Le débroussaillage est une étape de jardinage par laquelle vous devrez impérativement passer. Si vous emménagez dans une nouvelle habitation par exemple ou si vous laissez en friche pendant une certaine période votre terrain. La nature aura alors repris ses droits et il faudra vous armer de patience pour retrouver un jardin propre et praticable. Si vous êtes novice en jardinage, la broussaille correspond à tous les végétaux qui viennent s’installer dans votre jardin lorsqu’il n’est plus entretenu, à savoir les ronces et autres mauvaises herbes. Découvrons ensemble comment s’y prendre pour débroussailler son jardin.

Quand débroussailler son jardin ?

Dans un premier temps, il est important de mentionner le fait que débroussailler son jardin est une obligation légale. En effet, d’après les règles énoncées par l’article L. 322-3 du code forestier, il s’agit d’une étape obligatoire, d’autant plus dans certaines zones considérées comme sensibles aux risques d’incendies. Il est impératif de débroussailler régulièrement toutes les zones qui se situent à moins de 200 mètres des lieux et espaces naturels tels que les forêts, bois ainsi que les reboisements. En règle générale, il est conseillé d’effectuer un débroussaillement régulier de son jardin. Toutefois, les communes ont pour habitude de fixer une date limite dans l’année, le plus souvent dans le courant du mois de juin, avant l’arrivée des températures estivales. A noter que le débroussaillement est un acte civique et écologique. En effet, cela permettra de faciliter les déplacements des pompiers en cas d’incendie. De plus, cela à un aspect positif sur la biodiversité et la végétation.

 

Comment débroussailler son jardin ?

Voici quelques conseils pour débroussailler de manière optimale son jardin. Dans un premier temps, il faudra vous concentrer sur les mauvaises herbes apparentes sur le sol. Pour cela, employez-vous à désherber votre sol en le bêchant. Si vous possédez un terrain d’une grande superficie, l’utilisation d’un motoculteur sera la bienvenue. De nombreux autres outils de jardin vous seront utiles dans vos travaux, tels que des sécateurs, des débroussailleuses, des râteaux. Pour ne pas vous blesser, pensez bien à vous équiper avec des protection adéquates au jardinage, notamment le port de gants, de lunettes de protection et également de chaussures. Enfin, il existe une solution écologique qui ne nécessite aucun outil et aucun effort humain. En effet, si vous possédez une grande superficie de terrain, il peut être intéressant de confier cette tâche à des animaux comme les moutons ou les chèvres. Ses derniers s’occuperont de toutes les mauvaises herbes et autres chiendents qui se sont installés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *