Test Auto

Vous avez pour projet de faire l’acquisition d’un véhicule professionnel pour votre entreprise, pour l’un de vos commerciaux ou dirigeants, ou encore besoin de transporter des quantités importantes de marchandise ? Peu importe le type de véhicule que vous allez choisir, vous aurez dans un premier temps besoin de trouver la solution de financement la plus appropriée. Pour ce faire, différents moyens s’offrent à vous, dont nous allons voir les détails et modalités aujourd’hui.

 

L’autofinancement de votre véhicule professionnel

Considérée comme la solution la moins coûteuse pour votre entreprise, cette méthode consiste à se financer directement depuis la trésorerie. Ainsi, vous n’aurez pas d’intérêts à rembourser, ce que n’est pas le cas si vous choisissez d’effectuer un crédit. Toutefois, se financer via la trésorerie peut s’avérer être une manœuvre risquée. Par exemple, vous ne pourrez bénéficier d’aucune optimisation fiscale, si ce n’est l’amortissement. De plus, vous aurez à payer les cotisations sociales sur votre plus-value lors de la revente du véhicule. L’autofinancement présente également des avantages. En effet, vous n’aurez aucun engagement envers quiconque. Le véhicule est directement placé à l’actif du bilan. Enfin, votre société pourra bénéficier des amortissements.

 

Le crédit-bail

Parfois confondu, avec la location avec option d’achat, le crédit-bail est exclusivement réservé aux entreprises, contrairement à la LOA qui elle s’adresse aux particuliers. Mais alors comment fonctionne le crédit-bail ? Rien de plus simple : l’entreprise devient locataire du véhicule pour une période préalablement définie. De ce fait, le propriétaire du véhicule n’est pas l’entreprise ou le concessionnaire, mais bien la banque de l’entreprise. Effectivement, il s’agit de la banque qui fait l’acquisition du véhicule suite à la demande de la société. Une fois la date arrivant à son terme, plusieurs options sont possibles pour l’entreprise. Dans un premier temps, terminer la location du véhicule. Ensuite, racheter le véhicule à sa valeur contractuelle et ainsi devenir propriétaire. Enfin, il est également possible de renouveler le contrat pour étende la durée de location.

 

La maîtrise de votre budget avec la location longue durée

Similaire au crédit-bail, la location longue durée est différente dans le sens où le locataire ne peut pas devenir propriétaire au terme de la durée d’engagement. Sur le même principe que pour le crédit-bail, il s’agit de l’établissement bancaire qui sera le propriétaire, suite à la demande de la société. Pour ce type de contrat, la durée de location est en règle générale de 12 mois minimum et peut s’étendre jusqu’à 60 mois maximum. Ce format présente de nombreux avantages. En l’occurrence, l’entretien du véhicule n’est pas géré pas l’entreprise. De plus, les véhicules proposés pour les locations longue durée sont toujours récents et en bonne condition.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont identifiés *